SAUSSURE, Ferdinand de. Écrits de linguistique générale. Établis par Simon Bouquet et Rudolf Engler, avec la collaboration d’Antoinette Weil. Paris : Gallimard, 2002. 353 p. ISBN 2-07-076116-9.

La découverte en 1996, dans l’orangerie de l’hôtel de Saussure à Genève, des manuscrits d’un « livre sur la linguistique générale » évoqué plusieurs fois par Ferdinand de Saussure et qu’on croyait définitivement perdu, jette un jour nouveau sur la pensée du refondateur moderne des sciences du langage. Publiées pour la première fois, ces pages sont réunies avec l’ensemble des écrits saussuriens concernant la linguistique générale conservés à la Bibliothèque publique et universitaire de Genève.
Grâce à ces textes, une nouvelle lecture de la pensée du linguiste genevois peut prendre forme. Ils obligent à revoir l’image qui s’était fixée sur la foi de la reconstruction de la pensée du maître par ses élèves, effectué dans le Cours de linguistique générale paru en 1916. Saussure apparaît aujourd’hui, dans ses écrits originaux, à la fois comme un épistémologue de sa discipline et comme un philosophe, soucieux de dénoncer les illusions de toutes sortes dont l’étude du langage est l’occasion pour repenser les fondements de son étude.
L’héritage retardé de cette pensée entre en résonance de façon étonnamment actuelle avec les questionnements des sciences du langage, des sciences humaines et des philosophies du langage.