Alors qu’on préparait l’édition des Leçons de linguistique générale de Saussure, un fait nouveau est venu bouleverser le paysage des textes saussuriens. Le linguiste genevois avait commencé, on le sait, à rédiger dans les années 1890 un « livre sur la linguistique générale », un livre qu’on croyait définitivement perdu. Or le brouillon de ce livre a été découvert en 1996, dans l’orangerie de l’hôtel de Saussure à Genève, ainsi que d’autres textes de linguistique générale -aphorismes, nouvelles notes préparatoires pour les cours genevois, etc.

L’apparition de ces textes est un événement inespéré et important pour l’histoire des idées en sciences du langage, en philosophie du langage et plus généralement en sciences humaines. Car leur contenu est de nature à préciser, voire à modifier sensiblement bien des interprétations existantes de la pensée saussurienne : aujourd’hui se dessinent, notamment grâce à ces nouveaux textes, les lignes et les thèmes d’une réflexion qui, malgré sa notoriété, s’avère passablement méconnue.

Aussi ai-je de procurer l’édition de ces nouveaux textes (en collaboration avec Rudolf Engler) avant celle des Leçons. Il nous a paru utile, à cette occasion, de réunir dans un même volume l’ensemble des textes autographes de Saussure sur la linguistique générale, c’est-à-dire d’adjoindre aux nouveaux textes ceux intégrés dans l’édition Engler de 1968-1974, également conservés à la Bibliothèque publique et universitaire. Ces anciens textes sont présentés ici selon des normes philologiques différentes de celles de l’édition précédente, homogénéisées avec celles des nouveaux textes.

Les documents découverts en 1996 se répartissent en 4 chapitres : (1) De l’essence double du langage ; (2) Nouveaux Item ; (3) Autres écrits de linguistique générale : nouveaux documents ; (4) Notes préparatoires pour les cours de linguistique générale : nouveaux documents.

Les anciens documents sont répartis en 6 chapitres : (1) Anciens Item ; (2) Aphorismes ; (3) Autres écrits de linguistique générale : anciens documents ; (4) Note sur le discours ; (5) Unde exoriar ; (6) Notes préparatoires pour les cours de linguistique générale : anciens documents. Ils reprennent les divisions de l’édition Engler de 1968-1974, le numéro d’index de cette édition étant donné dans le texte. Contrairement à l’édition Engler, les textes sont donnés dans la continuité naturelle du manuscrit. Leur ordre de classement -à l’exception des Anciens Item et des Notes préparatoires pour les cours de linguistique générale : nouveaux documents, qui ont été regroupés avec leurs homologues des nouveaux documents – et leurs titres demeurent ceux de l’édition Engler. Deux textes supplémentaires (Note sur le discours et Unde exoriar), appartenant à l’ancien fonds de la Bibliothèque publique et universitaire mais ne figurant pas dans l’édition Engler, ont été inclus dans notre édition.

Une préface des éditeurs fait le point sur le corpus des textes autographes saussuriens, présente les enjeux épistémologiques de cette édition et expose les principes philologiques qui ont présidé à sa réalisation.