Sémiotique des cultures et sciences cognitives

Deux controverses illustres ont marqué l’histoire intellectuelle contemporaine. La  controverse de Davos entre Cassirer et Heidegger, d’une part, a conduit une bonne partie de la philosophie européenne, au lieu de penser les sciences de la culture (voire de penser la dimension herméneutique des sciences de la nature), à élaborer des systèmes se défiant des sciences. Continuer la lecture de « Sémiotique des cultures et sciences cognitives »

Linguistique des valeurs : programmes de linguistique néo-saussurienne

Le manuscrit d’un livre retrouvé de Ferdinand de Saussure, De l’essence double du langage, publié dans les Écrits de linguistique générale (Paris : Gallimard, 2002) confirme que la pensée du linguiste genevois a été depuis un siècle l’objet de profonds malentendus. En particulier, le programme saussurien d’une linguistique des valeurs pures  – conçue comme une écriture algébrique –  est resté peu documenté jusqu’à la publication des manuscrits nouvellement découverts.  Continuer la lecture de « Linguistique des valeurs : programmes de linguistique néo-saussurienne »

Simon Bouquet

Alors qu’on préparait l’édition des Leçons de linguistique générale de Saussure, un fait nouveau est venu bouleverser le paysage des textes saussuriens. Le linguiste genevois avait commencé, on le sait, à rédiger dans les années 1890 un « livre sur la linguistique générale », un livre qu’on croyait définitivement perdu. Or le brouillon de ce livre a été découvert en 1996, dans l’orangerie de l’hôtel de Saussure à Genève, ainsi que d’autres textes de linguistique générale -aphorismes, nouvelles notes préparatoires pour les cours genevois, etc. Continuer la lecture de « Simon Bouquet »